Taido Japon

Taido & Gensei-ryu karate-do Forum
 
HomeHome  PortailPortail  GalleryGallery  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 [folklore]Tanuki

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
gojira



Number of posts : 37
Registration date : 2008-08-10

PostSubject: [folklore]Tanuki   Tue 7 Oct - 1:24

狸 - Tanuki
Tanuki(狸, ou encore タヌキ ) est le mot japonais pour désigner le chien viverrin une espèce de raton-laveur japonais de la famille des chiens (Nyctereutes procyonoides).
Le tanuki est natif d'Asie (Chine, Corée, Japon) et de Sibérie. De taille moyenne (environ 60cm), ce mammifère omnivore fait partie de la famille des canidés. Inconnu en Europe occidentale et en Amérique du nord, on dit par commodité qu'il ressemble à un blaireau ou à un raton laveur... L'animal vit dans en région montagneuse ou forestière et affronte l'hiver en sombrant dans un sommeil profond proche - mais non-équivalent - de l'hibernation.
C'est la seule espèce du genre Nyctereutes.

chien viverrin (Nyctereutes procyonoides)

Ce canidé à la morphologie trapue est davantage un opportuniste alimentaire qu'un réel prédateur. Charognes, oeufs, insectes, oisillons, escargots, petits rongeurs, grenouilles et même crapauds au venin desquels il semble résister, constituent l'essentiel de son régime alimentaire enrichi toutefois de quelques végétaux type baies ou champignons. Durant l'automne, le poids du viverrin augmente considérablement afin de lui permettre de constituer des réserves pour l'hibernation. Cependant, l'hibernation n'est pas systématique puisqu'elle dépend de la température. Si celle-ci ne descend pas au dessous de -5, ils peuvent rester actifs ou ne s'endormir que pour quelques jours. De moeurs principalement nocturnes, ce sont des animaux plutôt discrets et solitaires et l'on n'observe pas de structure sociale aussi élaborée que chez d'autres canidés, bien que certains individus apprécient la présence de leurs congénères.

Ils sont une part du folklore japonais depuis des temps très anciens.
Les tanuki font partie de la catégories des yôkai au même titre que les kitsune.
Les tanuki légendaires sont réputés pour être malicieux et jovials, un maitre du déguisement et du changement de forme mais quelque part naïf et tête-en-l'air.

Tanuki est souvent par erreur traduit comme étant un raton laveur ou un blaireau.
La seule traduction de tanuki est: tanuki

Répartition Géographique

Originaire du Japon, les tanuki ont été introduit en union-sociétique par des producteurs de fourrure. Jusqu'au début du XXe siècle son aire était limitée à l'Asie orientale et couvre la région de l'Amour-Oussouri en Russie, la Corée, la Chine orientale, le Japon et le nord de l'Indochine.
Entre 1928 et 1955, plus de 9000 sujets, ont été lâchés dans la partie européenne de l'ex-Union soviétique en vue d'y augmenter la production de fourrures. L'espèce connut alors une rapide expansion vers le nord, le centre, et l'ouest de l'Europe, ce qui permet d'en trouver en Finlande, en Hongrie, en Autriche, en Allemagne, en Belgique et même en France où on en signala à partir de 1979, notamment dans le Cher.
Dans le passé, les tanuki étaient chassés pour leur viande, leur fourrure noire-brune (utilisée pour faire des brosses) et ses os, qui étaient réputés pour avori des propriété médicinales

L'animal

Comme l'atteste ses dents, le tanuki a un régime alimentaire varié, fortement dépendant des saisons et des régions. il se nourri d'invertébrés, de petits animaux (grenouilles, lézards, insectes et habitant du sol, ou d'oiseaux faisant leur nid sur le sol)
et (particulièrement en automne) de graines et de baies.
Ceux qui vivent près de la mer, vont parcourir les côtes à la recherche de crabes et autres créatures marines. Ils sont le plus actif tôt après le coucher du soleil et toute la nuit, et ensuite de nouveau aux premières heures du matin, durant ce temps ils peuvent se déplacer sur 10 ou 20 km à la recherche de nourriture

De façon surprenante ces chien viverrin font partie des rares animaux à manger des grenouilles. Apparement ils produident un salive qui peut diluer les secrétions toxiques de la peau des grenouilles.

tanuki sauvages

Comme les tanuki se sont déplacés vers les zones urbaines et suburbaine du Japon durant les années 1980 et 1990, ils se sont mis à se nourrir dans les décharges publiques et même à se faire nourrir par les autochtone dans leur jardin.

Les tanuki sont des membre de la famille des canidés de diverses manières,
Non seulement il n'aboie pas, il a un régime alimentaire omnivore, mais en plus il hiberne.
Actuellement il ne dort pas durant l'hiver, par contre il construit ses réserves de graisse en automne et ensuite retourne dans son terrier de novembre à avril.

Les tanuki se reproduisent et élèvent leur petits au printemps comme de nombreux mammifères des régions tempérées, Aainsi en été les jeunes tanuki apprennent à survivre dans leur forêt natale pour l'automne à venir en prévision de leur premier hiver.

Folklore


Les statues de tanuki peuvent être trouvées à l'extérieures de beaucoup de temples ou restaurants japonais, spécialement des boutiques de nouilles (ramen, soba). Ces statues sont souvent représentées avec un grand chapeau de forme conique et une bouteille de saké dans une main, et un billet à ordre (une facture qui ne sera jamais payé) ou un porte monnaie vide dans l'autre main.
Les statues de tanuki ont un ventre large est proéminent.
De vieilles descriptions de tanuki les montre ayant de grosses testicules, un trait de caractère qui est souvent omis dans les sculptures contemporaines.

statue de tanuki en bois sculpté

On pense que l'image comique des tanuki s'est développé durant l'ère Kamakura.
Les tanuki sauvage actuels ont des grosses testicules inhabituelles, un trait physique qui a inspiré des descriptions artistiques exagérées de la créature.
Les tanuki peuvent être montrés avec leur testicules jetées par dessus leur dos comme un sac de voyage, ou les utilsant comme des tambours. Comme les tanuki sont souvent décrit comme ayant des gros ventres, ils ont aussi présentés comme tambourinant sur leur ventre au lieu de leurs testicules -- particulièrement dans les arts contemporains (le bruit par ce tambourinage est ponpoko (ポンポコ).

Un chants scolaire courant au Japon (l'air peut-être entendu dans le jeu d'arcade ponpoko et une variation de ce chant est chanté dans le film des studio Ghibli Pompoko, 平成狸合戦ぽんぽこ) fait référence à l'anatomie des tanuki:

Tan Tan Tanuki no kintama wa,
Kaze mo nai no ni,
Bura bura

(Traduit grossièrement, cela signifie "Les testicules des tan tan tanuki, Même s'il n'y a pas de vent sont toujours entrain de se balancer (bura bura = onomatopée pour quelque chose qui se balance)".
Et le chant continue pour plusieurs coupler avec différentes versions régionales. C'est chanté sur le même air que l'hymne américaine baptiste appelée "retrouvons nous à la rivière?")

Durant l'ère Kamakura(1185-1333) et Muromachi(1333-1573), des histoires commence à inclure de plus en plus de tanuki plus sinistres.
L'histoire Otogizoshi (御伽草子) de "kachi kachi yama" (かちかち山) fait intervenir un tanuki qui matraque une vieille femme jusqu'à la mort et la sert sous forme de soupe à son mari qui ne le sait pas comme "soupe de la vieille femme", un développement ironique de la recette folklorique traditionnelle aussi connue sous le nom de "soupe tanuki".
D'autres histoires rapportent les tanuki comme étant d'inoffensifs et productifs membre de la société.
De nombreux temples ont une histoire d'un prêtre du passé qui était en fait un tanuki déquisé.
Le tanuki changeur de forme sont souvent pris pour être des tsukumogami, la transformation de l'esprit d'un bien immobilier qui a été utilisé depuis 100 ans ou plus.

Ukiyo-e de tanuki dans le folklore nippon

Un conte populaire connu sous le nom de bunbuku chagama (ぶんぶく茶釜) raconte l'histoire d'un tanuki qui a joué un tour à un moine en se transformant un théière.
Un autre conte parle d'un tanuki qui a joué un tour à un chasseur en déguisant ses bras en rameaux et en s'accrochant après un arbre, jusqu'au moment où il écarte les deux bras en même temps et tombe de l'arbre (historie reprise dans le film pompoko des studios Ghibli, 平成狸合戦ぽんぽこ)
Les contes et légendes racontent que les tanuki trompent les marchants avec des feuilles qu'ils déguisent en billets de banque.
Certaines histoires décrivent les tanuki comme utilisant des feuilles comme étant une partie de la magie pour changer de forme (cf pompoko, 平成狸合戦ぽんぽこ).

Dans le milieu de la métallurgie, la peau de tanuki est souvent utiliser pour affiner l'or.
Ainsi, les tanuki furent associés avec les métaux précieux et la métallurgie.
De petites statues de tanuki sont vendues comem décoration d'extérieure et comme porte bohneur pour apporter la prospérité.
C'est la raison pour laquelle les tanuki sont décrit comme ayant de grosses kintama ( 金玉, lit. balles d'or, ce qui signifie testicules dans le langage vulgaire japonais).

Le tanuki du folklore japonais apparait comme personnage dans la nouvelle de Tim Robbins "Villa Incognito".
Back to top Go down
View user profile
gojira



Number of posts : 37
Registration date : 2008-08-10

PostSubject: Re: [folklore]Tanuki   Tue 7 Oct - 1:24

Nom

Alors que les tanuki sont des créatures importantes du folklore japonais et des proverbes, il n'étaient pas toujours distingués des autres animaux.
Dans des dialectes locaux, tanuki et mujina (shinjitai:狢, kyujitai:貉) peuvent se référer aux tanuki ou aux blaireaux.
Un animal appelé tanuki fans un région peut-être connu comme mujina dans une autre région.
Dans le dialect standard moderne de Tokyo, le mot tanuki se réfère aux tanuki et anaguma se réfère aux blaireaux.
Un plat régional connu sous le nom de tanuki-jiru ("soupe tanuki") peut contenir soit du tanuki soit du blaireau, bien que le goût de ce dernier est souvent préféré.

A l'origine, les caractères pour tanuki, (shinjitai:狸 kyujitai:貍) étaient utilisés pour se référer à d'autres mammifères de taille moyenne, des chats sauvages pour la plupart.
Comme les chats sauvages vivent dans des régions limitées du Japon (par exemple Iriomote, Okinawa, ...), il est admis que les caratères ont commencé à être utilisés pour signifier "tanuki" à la place de chat sauvage à partir du Japon féodal.
Ce changement de signification lié à la rareté des tanuki en dehors du Japon, a pu contribuer à apporter de la confusion dans la traduction de "tanuki" dans les autres langues.

Statues de tanuki

En langage argotique, tanuki-gao ("face de tanuki") peut qualifier un visage qui ressemble à celui de l'animal, ou à une personne dont l'expression du visage est celle de l'ignorance feinte.
Kitsune-gao ("face de renard") qualifie une femme avec des yeux fins, presque fermés, de fins sourcils et des pommettes hautes.
Le mot "tanuki" est parfois utilisé comme un code japonais.
C'est un jeu de mot sur "ta" et "nuki".
Parce que "nuki" signifie "sans", le lecteur doit enlever tout les "ta" du message.

Dans les fictions

Les tanuki aparaissent dans de nombreux anime, manga et jeux vidéos.

Tous les caractères principaux de Pompoko (du studio ghibli, 平成狸合戦ぽんぽこ)sont des tanuki changeurs de formes qui essayent de sauver leur habitat naturel du développement urbain.
Les légendes japonaise sur les tanuki et les kitsune changeant de forme sont très lourdement décrit à travers le film.
Les tanuki ont été mal traduit dans le film (en Version internationale) par raton-laveur.

Hachi de la série animé Inuyusha prend la forme d'un tanuki.
Dans Naruto, le démon à une queue qui partage le corps de Gaara, ressemble à un animal de type blaireau.
Dans One Piece, le caractère Tony Tony Chopper a une transformation qui ressemble beaucoup à un tanuki, et est courament prise en tant que tel. Bien que l'animal soit un renne.


Dans le manga ouran High School Host Club, Mori aide un tanuki.

Les tanuki sont aussi beaucoup représentés dans les jeux vidéos:
- comme un des équipement d'augmentation de puissance de super mario dans super mario bros 3.
- une paire de personnage de super mario sunshine
- l'identificateur de niveau de La Légende du Mystique Ninja
- Rocky de Pocky & Rocky
- Tom Nook le marchand de la boutique d'animaux dans Animal Crossing est un tanuki, bien qu'il soit traduit par raton-laveur
- dans le MMORPG corréen Ragnarok online, il y a un espèce de monstre qui ressemble à un raton-laveur appelé "smokey" qui porte une feuille sur la tête et a la faculté de disparaitre
- Il ya de nombreuses statues de tanuki à travers le jeu vidéo Okami devant de nombreuses boutiques

Tanuki (le dieu) et les tanukis (les animaux) sont tous dans la nouvelle de Tom Robbins "villa incognito". La moitié de l'action prend place en asie du sud-est.
Tanuki est le personnage principal du premier chapitre de la nouvelle.

Pour remonter aux origines de l'apparition du tanuki dans le dessin animé de l'archipel, on citera simplement les courts-métrages La bouilloire magique (1928) de Murata Yasushi, Le renard contre les ratons (1933) de Oishi Ikuo, Les bonzes mélomanes (1934) de Masaoka Kenzo ou encore La chasse aux monstres (1935) de Kataoka Yoshitarô et plus récemment en 1994 dans Pompoko d'Isao Takahata.

Le terme de tanuki est dans le langage courant utilisé comme adjectif pour qualifier une personne rusée. Il en fut ainsi de Tokugawa Ieyasu (1543-1616) qualifié de vieux tanuki "furu tanuki".


A propos de ces grosses testicules

Une curieuse caractéristique des tanuki qui les définis est cette paire gigantesque de testicules. Selon les légendes, les testicules (scrotum) peut être étiré jusqu'à une taille allant qu'à 8 matelas de tatami. Le mot senjojiki (l'espace de 1000 matelas de tatami) est le mot utilisé pour indiquer la taille des testicules des tanuki.
Appelées kin-tama (金玉, balles d'or) en japonais, les testicules sont supposées être un symbole de bonne chance plutôt qu'un symbole sexuel
(les japonais sont plus tolérants sur ce genre d'humour que certaines nations occidentales).
Dans le film Heisei Tanuki Gassen ponpoko (ponpoko, des studio ghibli,平成狸合戦ぽんぽこ), les tanuki pouvaient étirer leur scrotum comme un parachute pour une attaque suicide désespérée. Dans d'autres folklore sur les tanuki, les tanuki utilisent leur testicules comme un tambour, ce qui donne lorsqu'il frappe dessus, le son "ponpoko" ("no pun" sous entendu).

illustration de l'utilisation des testicules du tanuki sur un ukiyo-e

En terme biologique, la grande taille mythique des "balles d'or" (金玉) des tanuki est vraie, si on considère les animaux dans la vie courante. Selon les biologistes spécialistes de l'évolution, le scrotum des tanuki est grand à cause de la compétition féroce entre les mâles pour les femelles. En expliquant différement, les tanuki copulent fréquemment, et les tanuki qui ont des testicules plus grande, ont des chances plus importantes de transmettre leurs gènes à la génération suivante. La même chose est vrai pour le monde des chimpanzés.


A propos de la feuille sur la tête

Le changement de forme des tanuki nécessite dans certaines légendes qu'ils mettent une feuille sur la tête et qu'ils psalmodient avant la transformation.
Dans certaines légendes, la feuille est en fait le lotus, une plante sacré du bouddhisme.
Il est aussi reconnu que les tanuki peuvent changer des feuilles en argent (comme les kitsune).
Ainsi on peut voir dans le film Heisei Tanuki Gassen Ponpoko des studios ghibli (平成狸合戦ぽんぽこ)des tanuki nécessiter la feuille et d'autre ayant dépasser ce stade, on peut aussi voir dans le film un tanuki transformer des feuilles d'arbres en billet de banque.
Dans le jeu vidéo "super mario bros." quand mario attrape une feuille, il se dote d'oreille pointu et d'une queue de tanuki.


L'histoire de la théière

Cette histoire possède plusieurs versions. Dans l'une d'entre elle un pauvre bucheron sauve la vie d'un tanuki. En guide de remerciement, le tanuki se transforme en chagama (théière) que le vieil homme vent à un prêtre. Le prêtre la ramène dans son temple et ils ordonne à ses serviteurs de la nettoyer pour faire du thé. Comme vous pouvez l'imaginer le tanuki était très malheureux du rôle d'ustensil de cuisine qu'on lui avait attribué, de la peine qu'allait provoquer le polissage et d'être utilisé sur le feu. Après un temps, le tanuki s'échappa du temple et retourna chez le bucheron, et après-coup fit de l'argent pour le "bucheron devenu artiste ambulant" en dansant sous la forme de théière sur une corde.
Dans une autre version, le prêtre essaya d'attraper le tanuki pour le manger durant son diner, Mais le tanuki s'échappa en se changeant en une théière, que le prêtre ramena au temple.
Mais lorsque le prêtre plaça sur le feu pour faire du thé, de la théière poussa des membres et le tanuki repris sa forme originelle.
Dans le film Heisei Tanuki Gassen Ponpoko (平成狸合戦ぽんぽこ), le chagama est cette chose noire et ronde en laquelle les jeunes tanuki essayent de se changer qu'ils sont entrain de s'entrainer.

conte de Kachi-Kachi Yama

cette histoire dresse le portrait d'un tanuki comme créature mauvaise.
Il vole dans le champ d'un vieux fermier, mais est capturé par la femme du fermier.
Pour récupérer sa liberté il lui ment et une fois libéré la tue et se sauve.
Mais le vieux fermier avec l'aide d'un lapin (usagi, 兎), venge sa mort.
Dans une section de l'histoire, le lapin et le tanuki se joignent pour un feu de camp.
En chemin vers la maison, le lapin essaye de mettre le feu au bois sur le dos du tanuki.
Quand le tanuki demande au lapin, "mais quel est ce son", le lapn répond "tu ne sais pas?"
Kachi-kachi est l'onomatopée japonaise pour le son que fait une pierre à briquet pour allumer un feu.
Dans la scène finale, le lapin et le tanuki ont une course de bateau,
mais comme le bateau du tanuki est fait à base de boue, il finit par couler au milieu du lac, et le tanuki se noie.
Une maxime d'une compagnie de transport de Shikoku (四国) est : "notre bateau n'est pas fait en boue"

Relation avec les kitsune

les kitsune sont les messagers du dieu Inari dans les croyances shinto.
Comme le tanuki ressemble à un renard quelque part, il est possible que la ligne entre les deux espèces magiques ait été brouillée avec les siècles. Il semble aussi que les traditions sur les tanukis soient indigènes au Japon (non importées d'un pays étranger), et que les liens entre tanuki et kitsune apparaissent seulement après le 6e ou 7e siècle après Jésus-Christ,
quand la mythologie chinoise et coréenne fut introduite au Japon.
Une note finale à propos du film Heisei Tanuki Gassen Ponpoko (平成狸合戦ぽんぽこ), un tanuki se change en renard blanc, et effraye les gens qui veulent déplacer le temple shinto pour urbaniser l'endroit.

SHIGARAKI & TANUKI

De nos jours le tanuki est synonyme de shigaraki (préfecture de Shiga).
Le style de poterie de Shigaraki, dont l'histoire remonte au 12e siècle est un des styles de céramique les plus appréciés au Japon.
Mais les produits shigaraki dont les gens sont le plus familier aujourd'hui ne sont pas les tsubo shigaraki (grosses jarres), mais plutôt les céramiques potelées de tanuki qui se présentent devant les établissement de boissons à travers le Japon.
Il porte une flasque de saké dans une main et dans l'odre une note-ordre pour la facture, qu'il ne paiera jamais ceci dit.
Si vous allez un jour à Shigaraki, vous ne pouvez manquer la grande variété de tanuki voyant qui se tiennent devant les boutiques à touristes.

poteries de shigaraki

sources: http://en.wikipedia.org/wiki/Tanuki
Back to top Go down
View user profile
 
[folklore]Tanuki
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Passé et Tradition
» folklore Russe
» [FOLKLORE] 26&27/7 Fete de la Cour du Coucou POLLEUR
» Si vous voulez rire ...
» fAITES VOUS SOURIRE.chanson de notre folklore sur le moteur.

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Taido Japon :: Culture et échanges - Culture & Exchanges - 国際交流・図書室 :: Le Japon & sa culture - Japan and its Culture - 日本文化-
Jump to: