Taido Japon

Taido & Gensei-ryu karate-do Forum
 
HomeHome  PortailPortail  GalleryGallery  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  Log in  

Share | 
 

 [folklore] Yôkai & Obake

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
gojira



Number of posts : 37
Registration date : 2008-08-10

PostSubject: [folklore] Yôkai & Obake   Tue 7 Oct - 1:28

妖怪 -お化け (Yôkai - Obake)

お化け Obake
bakemono (化け物) (appelés aussi obakemono, obake, bakemono) sont une classe de monstres et d'esprits dans le folklore japonais.
Littéralement, le terme signifie "un chose qui change", se référant à l'état de transformation ou de changement de forme.

Ces mots sont souvent traduit par fantôme, mais à l'origine ils se réfèrent à des choses vivantes ou des êtres surnaturels qui ont pris temporairement une autre forme, et ces bakemono sont différents des esprits des morts.

Malgré tout, dans un second usage, le terme obake peut-être un synonyme pour yûrei (幽霊), le fantôme d'un être humain décédé.
La vraie forme d'un bakemono peut être:
- un animal, comme un renard (kitsune, ), un tanuki (, sorte de chien/raton-laveur), un blaireau (mujina, ), un chat transformiste (bakeneko, 化け猫)
- l'esprit d'une plante (kodama, 木霊, 木魂, ou 木魅)
- un objet inanimé, qui possède une âme dans la tradition shinto ou toute autre tradition animistique.
Les obake provenant des objets de la maison sont souvent appelés tsukumogami (付喪神).

Un bakemono se déguise habituellement en humain ou apparait dans un forme étrange ou terrifiante comme un hitotsume-kozô (一つ目小僧, garçon à un oeil), un ônyûdô (un être humain avec un cou aussi long que celui d'une girafe), ou un noppera-bô (のっぺら坊, un être humain sans visage).

Communément, toute apparition bizarre peut être qualifiée de bakemono ou obake, qu'il ait ou non une autre forme, faisant du terme un synonymes grossier de yôkai.

A Hawaii

Compte tenu des influences d'une population d'immigrés japonais dans les îles d'Hawaii, le terme obake a trouvé sa place dans la vocabulaire autochtone des natif d'hawaii.
Quelques histoires japonaises concernant ces créature ont trouvé une place dans la culture hawaiienne: de nombreuses apparitions de kappa ont été rapportée dans les îles, et le fantôme japonais sans visage appelé noppera-bô est également devenu très célèbre à Hawaii sous le nom "mujina".
La confusion sur le nom semble avoir provenir d'une histoire de Lafcadio Hearn dont le titre est "mujina", qui introduit alors ce fantôme sans visage dans le monde occidental.

L'expert en folklore Hawaien Glen Grant a été célèbre pour ses "Obake Files" une série de reportage qui développe les incidents surnaturels survenus à Hawaii.
Bien que la plupart des sujets ont été un peu modifiés par rapport au folklore japonais d'origine.
La majeur partie de ces incidents et témoignages sont d'origine japonaise ou concernent les obake.

妖怪 Yôkai

Yôkai (妖怪, "apparitions", "esprits", ou "démons") sont une classe de obake, des créatures du folklore japonais (dont beaucoup ont des origines chinoises) s'échelonnant du maléfique oni (, démon, ogre) au malicieux kitsune (, renard) ou à la femme des neige yuki-onna (雪女).
Certains possèdent un partie animale et une partie humaine, exemple: les kappa (河童, littéralement enfant des rivières) ou les tengu (天狗, chien céleste).

Les yôkai ont en général un espèce de pouvoir spirituel ou surnaturel, et de cette façons les rencontres avec les êtres humains tendent à devenir dangereuses.
Les yôkai ont aussi des motifs et des programmes différents des être humains qui sont souvent complétement incompréhensibles.

Les historiens et spécialistes du folklore japonais utilisent le terme Yôkai pour les "phénomènes surnaturel et inexpliqués rapportés par leur informateurs".
Durant la période Edo, de nombreux artistes, comme Toriyama Sekien, on créés de nombreux Yôkai en s'inspirant du folklore ou de leur propres idées, et actuellement il y a peu de Yôkai créé par eux (comme les Kameosa et les amikiri) qui ne sont pas considérés comme une légende originale (et non une création "moderne").

La plupart des Yôkai évitent les êtres humains; en général ils habitent des endroits reculés, loins des habitations humaines.
Malgré tout, d'autres Yôkai, attirés étrangement par la race humaine, choisissent de vivre près des propriétés humaines; peut-être sont-ils attirés par la chaleur des maisons, ou par le pétrole que les humains utilisent pour alimenter leurs feux.
Les yôkai sont traditionnellement associés à l'élément feu, à la direction nord-est, et à la saison été, lorsque le monde des esprits est au plus proche du monde humain.
Yôkai et obake sont souvent décris sous des formes autant humoristiques que terrifiantes.

Un artiste dessinateur de manga, Shigeru Mizuki, a popularisés différents types de Yôkai depuis les années 1960 (le yôkai à un oeil, superhéro de Ge Ge Ge no Kitaro) La collection d'histoires japonaises de fantôme de Lafcadio Hearn dont le titre est Kwaidan: Histoires et Etudes des Choses Etranges, inclue les histoires de Yôrei et Yôkai comme yuki-onna (la femme des neige)

Types

Il y a une large variété de Yôkai dans le folklore japonais.
En général, yôkai est un terme générique, et peut être utilisé pour désigner vituellement tous les monstres ou créatures surnaturelles, incluant les créatures du folklore européen à l'occasion (le bugbear anglais (cauchemare, bête noire) est souvent inclus dans le folklore japonais si bien que beaucoup de gens commettent l'erreur de croire qu'il vient du-dit folklore, en gros on croit que c'est japonais, alors que c'est anglais)

"Zoologie fantomatique"

Au Japon, on peut trouver un grand nombre d'animaux que l'ont croit posséder des pouvoirs magiques.
La plupart de ces pouvoirs sont : henge (変化, apparitions), changement de forme (la plupart imitant les humains plus spécialement les femmes).
Parmis les plus connu des yôkai animaux, il y a:
* Tanuki,
* Kitsune (, renard)
* Hebi (serpent)
* Mujina (, blaireau)
* Bakeneko (化け猫) et nekomata (猫又 ,猫叉, ou 猫股 ) (chats)
* ôkami (loups)
* Tsuchigumo (土蜘蛛, araignées géantes)
* Inugami (犬神, dieus-chien)
Back to top Go down
View user profile
gojira



Number of posts : 37
Registration date : 2008-08-10

PostSubject: Re: [folklore] Yôkai & Obake   Tue 7 Oct - 1:28

鬼 Oni

Une des aspects du folklore japonais le plus connu est l'oni, qui est une sorte d'ogre des montagnes, habituellement décrit avec une peau rouge, bleue, brune ou noire, deux cornes sur sa tête, une large bouche remplis de crocs, et ne portant rien d'autre qu'un pagne en peau de tigre.
Il transporte souvant un massue en fer ou une épée géante.
Les oni sont souvent décrits comme étant maléfiques, mais peuvent parfois être l'incarnation d'une force naturelle ambivalente.
Ils sont, comme de nombreux obake, associés avec la direction nord-est.

付喪神 Tsukumogami

Les tsukumogami sont une classe à part de yôkai et d'obake, comprenant des objets ménagers ordinaires qui sont venus à la vie, le jour de leur 100e anniversaire
Cette classification illimitée comprend les Bakezouri (化け草履, zôri, des sandales de pailles), Karakasa (唐傘, vieux parapluie), Kameosa (vieux pots de sake), et Morinji-no-kama (théières).

Humains transformés

Il y a un grand nombre de yôkai qui était originellement des êtres humains ordinaires, transformés en quelque chose d'horrible et grotesque habituellement par une sorte d'état émotionnel extrême.
Des femmes souffrant de jalousie maladive et intense, par exemple, sont réputées pour pour se transformer en femelle representées par des masques hannya (般若).
D'autres exemples de transformation humaine ou de yôkai humanoides sont les rokuro-kubi (ろくろ首, des humains capables d'allonger leur cou durant la nuit), les ohaguro-bettari (une figure, généralement féminine, qui se tourne pour révéler un visage ne contenant qu'une bouche noircie), les futakuchi-onna (二口女, une femme avec un bouche vorace supplémentaire à l'arrière de sa tête), et les dorotabô (un cadavre de fermier qui sort de terre, et hante ses terres désolées), parmi tant d'autres

Divers

Il y a d'inombrables yôkai qui sont trop étranges pour être catégorisés.
Ils sont généralement une espèce de perversion ou transformation de créature que l'on trouve dans la vie ordinaire, ou sont entièrement un type de créatures goblinesques: quelques exemples sont les abura-sumashi (油すまし), un vieux goblin avec un tête de pomme-de-terre et un visage suffisant qui boit du pétrole; les ami-kiri, une créature qui existe avec pour seul but de couper les moustiquaires; et les ushi-oni (牛鬼 ou gyûki), un démon à tête de vache qui est souvent décrit avec le corps d'une araignée géante.

Culture populaire

Une grande variété de yôkai sont rencontrés dans le folklore, les arts inspirés du folklore et la littérature, en particulier manga et horreur japonais. L'homme qui a le plus oeuvré pour garder les yôkai dans l'imagination populaire (au moins au Japon) est Shigeru Mizuki, un créateur de manga avec des séries comme GeGeGe no Kitaro et Kappa no sanpei.

Les yôkai ont continués à être un thème commun dans les travaux de fiction moderne.
Ils étaient les stars, dans les années 1960, dans la série de films Yôkai monsters, qui a été refait en 2005 par Takashi miike et son Yôkai daisensô (la grande guerre des Yôkai).
Ils jouent souvent un rôle majeur dans les animation japonaise et les bandes-dessinées, dont le film d'animation des Studio Ghibli: Pompoko, et de nombreuses séries comme Yôkai Ningen Bem, InuYasha, Hell Teacher Nûbê, Naruto, YuYu Hakusho et Saiyuki.
Ils apparaissent aussi dans des jeux vidéos comme Darkstalkers, Ôkami et Pocky & Rocky .
Ils étaient aussi l'ennemi en 1994 dans ninja sentai kakuranger (power rangers saison 3).

Travail des étrangers

Dans le monde de l'anglophonie, les connaissances des yôkai se développe doucement mais sûrement grâce au folklore hawaien.
Glen Grant était connu pour son "obake files".
De plus, le spécialiste du folklore mexicano-américain et auteur, Alfred Avila, a inclu "La Japonesa", un histoire d'une jeune-fille chat, dans sa collection d'histoires de fantômes mexicains du sud-ouest.

Un endroit

Dans les travaux modernes, les yôkai (妖界, notez la différence de kanji) et les makai (魔界) sont utilisés comme synonyme pour décrire le monde surnaturel où vivent les yôkai.
Des travaux qui ont été utilisés par des auteurs de manga pour des séries comme Tokimeki Tonight ou encore la série de science fiction pour jeunes adultes Yôkai Navi Luna (妖界ナビ・ルナ).

Quelques Yôkai célèbres:

化け草履, bakezôri


唐傘, karakasa


狐の嫁入り, kitsune no yumeiri (le mariage de renard)


鬼 Oni


noppera-bô



Le Bestiaires Yôkai de Shigeru Mizuki est disponible chez Pika Edition
(ci-dessus le tome 1)
Une veritable encyclopédie fantastique des yôkai du folklore japonais.
A posséder à tout prix.
Back to top Go down
View user profile
 
[folklore] Yôkai & Obake
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Passé et Tradition
» folklore Russe
» [FOLKLORE] 26&27/7 Fete de la Cour du Coucou POLLEUR
» Si vous voulez rire ...
» fAITES VOUS SOURIRE.chanson de notre folklore sur le moteur.

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Taido Japon :: Culture et échanges - Culture & Exchanges - 国際交流・図書室 :: Le Japon & sa culture - Japan and its Culture - 日本文化-
Jump to: